Le Projet Erasmus

Le programme Erasmus permet d’améliorer et d’augmenter la mobilité étudiante et enseignante, ainsi que la transparence et la compatibilité des qualifications dans l’enseignement supérieur et la formation professionnelle supérieure en Europe. Les avantages principaux de ce programme sont l’exonération des droits de scolarité de l’université d’accueil, la reconnaissance formelle de la partie des études effectuées à l’étranger, ainsi que le maintien des bourses, prêts et couverture sociale du pays de l’université expéditrice. Afin de valider sa période d’étude à l’étranger, l’étudiant doit choisir un programme d’étude qui fait partie intégrante du programme qu’il suit dans son université d’origine. De plus, l’étudiant concerné doit avoir achevé sa première année d’étude universitaire. Enfin, un contrat d’étude est signé avant le départ de l’étudiant qui fixe la liste des matières qu’il devra suivre, ainsi que le nombre d’ECTS correspondant à sa période de mobilité. Afin de valider sa période d’étude à l’étranger, l’étudiant devra alors obtenir l’ensemble des ECTS prévus dans son contrat pédagogique.

Erasmus + assure les fonctions suivantes :

  • Soutien à la mobilité, l’action la plus connue du programme. Il existe trois types d’aides financières pour les étudiants Erasmus :
    • La bourse communautaire Erasmus qui est réservée aux étudiants Erasmus, et dont l’attribution est accordée à tous les étudiants, boursiers ou non. Cette aide dépend du montant accordé pour vivre dans un pays ou dans un autre, et doit être faite auprès de l’administration de l’établissement.
    • Le complément Erasmus et/ou une bourse de mobilité qui, en France, ne sont attribués qu’aux étudiants boursiers et représentent en moyenne 400 euros. Cette demande de bourses doit aussi être faite auprès de l’administration de l’établissement.
    • D’autres aides existent et dépendent de la région d’origine, et du Conseil régional. Elles peuvent être, ou non, cumulables avec le complément Erasmus et une bourse de mobilité.
  • Soutien à la coopération en matière d’innovation et d’échanges de bonnes pratiques : Partenariats stratégiques, projets de coopération de grande ampleur.
  • Soutien à la réforme des politiques en matière d’éducation, de formation et de jeunesse : Initiatives prospectives, coopération avec la société civile, dialogue structuré

En France, la mise en œuvre du programme Éducation et formation tout au long de la vie (EFLTV), dont fait partie Erasmus, est confié à l’agence Europe-Éducation-Formation France. L’agence Europe-Éducation-Formation France devient Agence Erasmus + France / Éducation Formation et continue la mise en œuvre du programme pour la France.

La Charte Erasmus - Lycée Polyvalent de Cachan

La Stratégie Internationale du Lycée de Cachan
Déclaration de stratégie ERASMUS + du Lycée de Cachan

Notre stratégie globale d’internationalisation

Le lycée de Cachan est un lycée polyvalent  né de la fusion en 2017 des lycées Gustave Eiffel et Maximilien Sorre. Il accueille 1500 lycéens et 1000 étudiants. L’offre de formation, outre la filière générale, se structure autour de 3 grands domaines technologiques et professionnels avec une cohérence entre le pré-bac et les études supérieures : les formations du domaine industriel, les formations des domaines sanitaire, social et de laboratoire, les formations tertiaires.

L’ouverture internationale du Lycée de Cachan se construit sur les partenariats fructueux établis par les anciens lycées. La stratégie générale, pour la période à venir est de faire essaimer les actions mise en place dans chaque structure à l’ensemble des formations.

Deux objectifs stratégiques ont été définis :

OBJECTIF 1 : renforcer les conventions de partenariat bilatérales existantes et  développer de nouvelles opportunités en associant largement l’ensemble des formations

Développer des échanges d’élèves et d’étudiants en s’appuyant sur le réseau d’établissements partenaires et sur les sections européennes :

– poursuite et développement du partenariat avec les 3 universités espagnoles partenaires :  l’établissement de Provençana (l’Hospitalet de Llobregat) situé dans la banlieue proche de Barcelone, l’établissement Poblenou à Barcelone et l’établissement Tirant lo Blanc  à Gandia près de Valence 7 ;

– poursuite et développement du partenariat avec le  lycée professionnel de Kehl en Allemagne ;

– poursuite et développement du partenariat avec l’UNAM de Mexico (Mexique) ;

– poursuite et développement du partenariat avec le CUC de Mendoza (Argentine).

Renforcer les informations sur les poursuites d’études possibles dans notre réseau de partenaires :

– poursuite de la de convention de poursuite d’études (systèmes numériques) avec le CEGEP de la Gaspésie et des îles (Canada) ;

– poursuite des échanges avec l’université Glamorgan, Cardiff (Pays de Galles).  

Renforcer et élargir notre réseau de partenaires en s’appuyant sur des mobilités d’enseignants :

-organisation de mobilités enseignantes pour développer de nouveaux partenariats :  adhésion  à NETINVET et participation aux colloques et assemblées générales de ce réseau européen, constitué d’établissements européens et d’organisations professionnelles ;

-organisation de mobilités enseignantes pour renforcer des partenariats existants (à l’occasion de visites de mobilités de stages en entreprise ou pour faire évoluer le partenariat) ;

-accueil d’enseignants des établissements partenaires.

 

OBJECTIF 2 : soutenir les mobilités individuelles des étudiants en lien avec les partenariats bilatéraux établis ou en cours de construction

Augmenter le nombre de formations BTS concernées par des mobilités pour  stages en entreprise en s’appuyant sur des partenaires existants

-poursuite et élargissement du partenariat avec l’UANL de Monterrey (Mexique) : accueil d’étudiants mexicains dans les formations du lycée et accueil d’étudiants de BTS commerce international de Cachan en mobilité de stage à Monterrey ;

-poursuite du partenariat avec le Pictorius Berufscolleg de Coesfeld (Allemagne) : accueil de jeunes allemands pour des mobilités de stages en entreprise .

Mettre en place des mobilités de stage pour les  élèves de la voie professionnelle en s’appuyant sur la section européenne

-développement d’un partenariat avec le VETCTB de Vilnius (Lituanie).

Notre stratégie ERASMUS +  :

 

Ce contexte global favorise donc  le  développement des mobilités internationales des étudiants au sein de l’Union Européenne, qui représente en effet une zone d’échange centrale de notre stratégie internationale.

 

Ceci grâce aux partenariats existants avec des établissements des pays membres : l’Espagne, l’Allemagne, où les relations sont déjà bien établies, la Lituanie en phase de démarrage et grâce aux actions mises en place pour les développer, à travers, par exemple, l’adhésion du lycée au réseau européen NETINVET.

 

Également nous encourageons le développement de la maîtrise linguistique à travers les enseignements dispensés en langue (anglais, espagnol, allemand), et la préparation et participation des étudiants à des examens linguistiques officiels, comme par exemple l’examen Cambridge English.

Dans le cadre du dispositif ERASMUS +, nous continuerons ainsi de soutenir :

        les mobilités sortantes et entrantes d’études : chaque année, échanges d’étude d’environ 3 semaines, avec nos partenaires espagnols, en section commerce international.

          Les mobilités de stage.  Ces mobilités concernent en particulier les sections de techniciens supérieurs : chaque année environ 30 étudiants partent effectuer un stage de 2 mois à l’étranger, dont les ¾ au sein de l’Europe. L’an dernier, 18 étudiants ont pu par ailleurs bénéficier d’un soutien financier grâce au dispositif ERASMUS +.

 

En lien avec nos objectifs globaux, nous continuerons à encourager un plus grand nombre possible d’étudiants à réaliser une mobilité, soit d’étude, soit de stage, en augmentant le nombre de formations concernées, au-delà des spécialisations en commerce international où se concentre aujourd’hui le plus grand nombre de mobilités. C’est ce que nous avons pu réaliser l’an dernier et c’est ce que nous souhaitons renforcer.

 

Enfin, si le dispositif ERASMUS + concerne actuellement notre offre de l’enseignement supérieur, nous planifions l’étendre à notre offre de formation pré-bac, en particulier professionnelle, par acte de candidature supplémentaire.



Laurence AUBRY,

Coordinatrice ERASMUS